Qui sème le vent…

Gervais Martel s’attaque aux nobles causes. Les problèmes du RC Lens réglés, le président artésien se place au-dessus de la mêlée pour défendre les intérêts de la Ligue 2. Comme s’il n’avait pas assez de tracas au quotidien. Non. Le conseil d’administration de la Ligue a choisi de passer à 2 montées en Ligue 1 et de maintenir les 3 descentes en National. Cela ne passe pas. Rassembleur dans l’âme, Gervais Martel ne peut s’empêcher d’élever la voix. Pour les autres ? Pour lui ?

Lui assure que même en Ligue 1, il n’aurait pas hésité à s’opposer à cette décision. Au point de quémander une grève ? Peut-être pas. « C’est un scandale. » Peut-être. Mais il y a 8 ans, le boss Sang et Or n’allait pas vraiment à l’encontre de ces décisions… Petit rappel.

Automne 2007. Solidement harnaché en Ligue 1, où il vient de terminer cinquième, Gervais Martel se sent pousser des ailes. Président de l’UCPF (Union des clubs professionnels de football), il crée FAP (Football Avenir professionnel). Une sorte de G14 à la française regroupant les plus grands clubs hexagonaux : Lens, Lyon, Lille, Marseille, Monaco, Paris, Toulouse… Alors grand copain de Gervais Martel, Jean-Michel Aulas explique les raisons du lancement de FAP : « Les clubs de L1 sont sous-représentés à la Ligue (LFP). Pourtant ce sont eux qui rapportent et qui financent la L2 et le football amateur. Nous sommes pour la solidarité, mais pas pour un nivellement par le bas. » Lui a au moins le mérite de ne pas dévier de sa trajectoire.

Mais à l’époque, la création de FAP, une sorte d’UCPF bis, ne passe pas. Beaucoup crient au scandale et dénoncent un groupe de pression à visée élitiste. Et du côté des petits clubs, à l’instar du Lens actuel (changement de rôle oblige), les réactions se voulaient virulentes. Jacques Rousselot, président de Nancy, ou Francis Decourrière, numéro un du VAFC, reprochaient ce « putsch » des riches du foot français afin de s’enrichir davantage. « Les soi-disant « grands » agissent ainsi dans le but d’évincer les clubs de L2 et de récupérer la manne financière qui leur ait réservée, racontait ce dernier. Je suis effaré par cette vision étroite et égoïste, qui masque en fait la volonté de créer une ligue fermée déguisée. » Et d’en rajouter encore une couche : « Nous ne sommes plus proches du scandale, nous sommes dedans. Les mots « justice » et « équité », n’existent pas en L1 et L2. Lyon, Marseille et Lens mènent soi-disant le combat pour la collectivité par rapport aux droits télé. Comme par hasard, on les retrouve aux trois premières places après treize journées au nombre de matches retransmis. » Huit ans plus tard, Gervais Martel parle d’un « piratage des valeurs du football, qui va à l’encontre des notions de solidarité ». Quand la roue tourne…

A l’époque, Gervais Martel risquait sa tête. Il rendra sa casquette un an plus tard. Journaliste à l’Equipe, Etienne Moatti résumait la fin de l’histoire : « Comme souvent, Martel a fait beaucoup de promesses, pour finalement sauver sa tête. Jusqu’à la prochaine fois. »

Publicités

One Comment

Add yours →

  1. Young ladies Hi girls, Looking for the femme girl to get friends with and a lot more between x-x. I am just x’x’ and meet women wants men . Super curly wild hair and blue little brown eyes. Want someone who resembles me (fit but not too tall)Not hunting for BBW or males or couples. Not what I’m into right this moment. I am feminine, but know the way to get dirty. I am into earth and a little regular girl who likes to have fun. Should you be inetrested send any pic and Let me reply with x: ).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :