Des revanchards, coachés par le Kanak !

A presque une semaine de la reprise, et d’un premier choc à Metz, voici venu le temps d’une petite revue d’effectif.

Et si la plupart des mouvements ne sont pas encore actés, on peut déjà se dire que le profil moyen du joueur lensois a pris un peu de bouteille. Un effectif pour le moment incomplet, mais qui laisse entrevoir le style de jeu qu’Antoine souhaite adopter. Le recrutement semble pour le moment être cohérent, racé Ligue 2. Des revanchards, bourrés d’expérience, coachés par le Kanak. Ca donne envie ! Et ça devrait plaire au public lensois !

Revue d’effectif.

Gardien de but 

Peut-être le seul poste qui a subit un rajeunissement durant ce mercato. Rudi Riou parti au Oud Hervelee (première division belge), Lens a décidé de miser sur Joris Delle. Formé à Metz, puis transféré à Nice pour prendre la suite de Hugo Lloris, il aura d’abord laissé son empreinte à l’infirmerie du club niçois. Suite à une vilaine blessure, ce dernier fut prêté il y a deux saisons au Cercle Bruges. La saison passé, il était le remplaçant de Simon « Mignon » Pouplin. En doublure, on devrait voir le jeune Vachoux s’assoir sur le banc. Celui qui vient de signer un contrat pro d’une saison pourra ainsi nous faire des coucous de loin. Valentin Belon semble être sur le départ (prêt).

Défense

C’est le secteur dans lequel le RC Lens a le plus avancé pour le moment, et où les départs sont aussi les plus imminents. Dans l’axe, Kantari a été remplacé par l’ancien de la maison Stéphane Besle, qui revient d’une belle expérience suisse (hopla) aux Neuchâtel Xamax et à Saint-Gall. Pour l’épauler dans l’axe, Kenny Lala, qui nous arrive de Valenciennes. D’abord utilisé à droite, il semble avoir trouvé sa plénitude en tant que défenseur central. Une association Besle – Lala nous semble être assez complémentaire. A droite, voilà que débarque un jeune titi parisien, Jordan Ikoko, passé par Créteil et le Havre. Ce jeune arrière latéral droit, formé par le PSG au poste d’ailier, est à un moment charnière de sa carrière. Soucieux, à juste titre, d’évoluer en L1 très rapidement, son prêt à Lens est une dernière opportunité pour exploser au haut niveau. Et Dieu sait à quel point notre coté droit a manqué de spécialistes ces dernières années. Souhaitons-nous une réussite mutuelle. A gauche, c’est un autre lascar qui aura la tâche de faire oublier un des tauliers de l’effectif passé, Ludovic Baal ; Anthony Scaramozzino, mot compte triple comme disait l’autre. Ce niçois de naissance a tout pour devenir lensois d’adoption. Expérimenté, guerrier, il a surtout l’air d’être une personne simple et accessible. Evoluant ces trois dernières saisons à Chypre, il a fait le choix de laisser tomber le régime crétois pour la baraque à frites. Certainement qu’il souhaitait mettre du « fun » dans sa vie. Bienvenue à lui.

Il faudra également compter sur la jeunesse. Quid d’Abdoul Ba, présenté un temps par Blanchard comme le futur défenseur « phare » du RC Lens ? Auteur d’un bon match à Toulouse il y a des lustres, il semble avoir perdu la confiance du coach. Taylor Moore, quant à lui, aura sa carte à jouer cette saison. Le Brit, qui jeune, a échoué sur la côte d’Opale, devrait se voir accorder un temps de jeu significatif. Parce qu’il est méga talentueux, très humble, et que le stade Bollaert est prêt à faire péter les décibels pour annoncer son nom sur la feuille de match. Taylooooor… Moore !

Y aura-t-il encore du mouvement ? Possible. Un renfort n’est pas à exclure. Selon BeinSport, le profil Paul Baysse, 27 ans, et revanchard, plairait à Kombouaré. Côté départs, il semble quasi acté que Loick Landre et Jean-Philippe GBamin ne feront plus partis de l’effectif d’ici la fin du mercato. A moins que Kombouaré, en plus d’être terriblement convaincant, souhaite évoluer dans un système à trois défenseurs centraux ?

Milieu de terrain

Kombouaré a choisi de muscler l’entre-jeu en remplaçant Jérome Le Moigne, dit la Castagne, par le géant Guirane N’Daw. Il sera à coup sûr la sentinelle du milieu de terrain. Mais qui pour l’accompagner ?

Si Cyprien et Bourigeaud ne sont toujours pas partis, Kombouaré devrait pouvoir compter sur le milieu de terrain malgache Amada. Mis à l’essai cette semaine, il s’est malheureusement blessé en cours de rencontre. Mais ses prestations auraient convaincu. Présenté comme un joueur disposant d’une vraie justesse technique, il serait une des révélations du dernier championnat algérien. Avec lui, son pote Lalaina, qui devrait lui faciliter son intégration (mais pas trop hein ?). Valdivia est également encore là, et on s’en réjouit d’avance. Les personnes habitant aux alentours du stade pourront de nouveau recevoir des ballons gratis dans leur jardin. Non, sérieusement, Valdivia a déjà prouvé qu’il pouvait être super précieux en 8. A voir désormais si son avenir se dessine à La Gaillette, ou ailleurs.

Côté renforts, on parlait un moment d’un intérêt pour le jeune Hugo Rodriguez, jeune milieu défensif franco-portugais, formé à Montpellier et évoluant aujourd’hui à Arles-Avignon. Hugo, c’est Le Moigne en plus jeune et visiblement plus technique. Un potentiel bon coup.

Attaque

Qu’on se le dise, dans le secteur offensif, c’est la dèche. Touzghar parti au bled, Adamo mis à la retraite, l’attaque semble être pour le moment très légère. Malgré l’arrivé du géant Nanizayamo et la prolongation du nouveau Olivier Thomert (ndlr: Aristote), il va vite falloir se renforcer. Quid de l’avenir de Pablo « Capitano » Chavarria ? Si l’attachement semble être réciproque, la vérité du marché pourrait provoquer un terrible divorce entre le peuple lensois et le fougueux argentin. Porteur du brassard de capitaine à quelques reprises en préparation, et buteur, Pablo semble être un des hommes de base sur lequel Kombouaré souhaite s’appuyer. Dème N’Diaye est prié, depuis un moment, de trouver un nouvel hospice. Et Malick Seck, bah personne ne sait où il est.

En définitive, il va falloir recruter, et vite ! L’Equipe a avancé cette semaine que nous serions sur la piste de Mathieu Duhamel et Christian Bekamenga, deux profils intéressants pour apporter encore un peu plus d’expérience et de poids à l’effectif. Bon, soyons clairs, Duhamel, ce serait le panard. Ce joueur a le caractère de merde qui manque au RC Lens depuis le départ du serbe zébré. Son efficacité n’est plus à démontrer, c’est d’ailleurs en partie pour cette raison qu’il possède un si large Haters Club au sein de la Marek. Bekamenga, c’est un profil assez intéressant également. Bon buteur, il est repassé par la case amateur suite à un passage foiré au FC Nantes. Son efficacité retrouvée à Laval lui a permis de rebondir à Troyes. Son parcours atypique (passé par les championnats malais et indonésien) pourrait donc se poursuivre au pied des terrils.

Louis de Finesse (@Louis2Finesse)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :