« Le SB29 est Brestois. Pas Breton ! »

C’EST LA REPRISE ! Après une trêve internationale toujours aussi ennuyante à vivre, la Ligue 2 a finalement repris ses droits ce weekend. Et Lens, qui sort d’une terrible humiliation à domicile (voir ici), se déplace loin, très loin… La Rade de Brest est le prochain point de chute du RC Lens. Du coup, comme vous en avez pris la bonne habitude, on est parti à la rencontre d’un supporter Brestois, en la personne de Mèch Tuyot (@MechTuyot). Et à Brest, y’a pas que l’écume qui mousse.


BM : Salut mec, merci d’avoir répondu à notre appel ! En guise d’intro, est-ce que tu pourrais nous présenter le Stade Brestois 29 ? 

Mèch Tuyot : Salut Louis de Finesse ! Si je devais te présenter le SB29, je pourrais commencer par te parler du statut pro et de l’amateurisme qui perdure sur énormément d’aspects. Mais vu ce que vous traversez niveau embrouilles et patron incompétent, je crois qu’on va éluder ça… Vous êtes quand même hors course (de Karabakh).

D’un point de vue supporters, on peut dire qu’on aime pas grand monde, que peu nous aiment et que ça convient très bien à tout le monde. Le Stade Brestois ne fait pas la course au plus grand/influent/important/titré club breton, tout simplement parce qu’il est Brestois. Pas Breton ! Le sportif a peu d’importance dans cet aspect là – et heureusement pour nous d’ailleurs. C’est une nuance que je pense que vous saisirez facilement, puisque si je me trompe pas vous êtes Lensois bien avant d’être Nordistes, puisque ça reviendrai à vous mettre sur un pied d’égalité avec Lille et Valenciennes, alors que c’est clairement pas le même chose.

BM : Exact, le lensois, outre son statut de chômeur, et de pédo-consanguin, est avant tout fier de son bastion ; le bassin minier !  Après, on a une base de fan assez large, dans le Nord-Pas de Calais comme en Picardie, voire en Normandie et en Champagne. Donc on est « Nordistes » dans la définition la plus primaire. Ce qui est drôle, c’est de voir certains supporters valenciennois qui nous insultent en se basant sur le contenu de la fameuse banderole. Quand tu connais un peu la métropole valenciennoise… Bon, passons ces guéguerres de clochers, comment se passe le début de saison pour vous ? Nous, on débarque avec une grosse valise, sait-on jamais. 

Mèch Tuyot : En ce qui concerne le début de saison, c’est mitigé. On a perdu beaucoup de joueurs. C’est officiellement la dernière saison du patron actuel, Yvon Kermarec, ainsi que celle de son protégé, notre bien aimé cireur de banc Alex Dupont. Je ne m’attends pas à grand chose, si ce n’est d’attendre la fin de saison sans trop en chier pour repartir sur des bases nouvelles avec un autre entraîneur. L’important serait de se placer dans le haut du ventre mou afin de ne pas ressembler à un gros traquenard et pouvoir attirer des coachs intéressants.

BM : C’est vrai que par tes tweets mais aussi ce que l’on peut voir de loin, il semblerait que Brest ne soit pas dans une dynamique exceptionnelle… Quels sont les joueurs qui sortent quand même du lot ?

Tu as notamment Bryan Pelé, qui sur les qualités intrinsèques n’a rien à faire en Ligue 2. Il a par contre tendance à s’enfermer, et réaliser souvent les mêmes dribbles. Son positionnement à droite (il est gaucher) a tendance à amplifier cela puisqu’il est attendu à repiquer intérieur. Pour les défenseurs, c’est assez facile à lire. Réussir à l’arrêter est une autre chose puisqu’il est très vif. Son entente avec son arrière droit, Bélaud, est très bonne. Si notre milieu arrive à tenir le ballon, ils feront très mal.

Au poste de gardien, Hartock a été propulsé titulaire après le départ tardif de Thébaux pour le projet sportif du PFC pognon de Vinci. Pour être ambitieux ça paraît limité, pour jouer la saison de transition c’était très bien, il était en confiance et a enchaîné les bonnes performances. Mais on est venu lui foutre dans les pattes un gardien au potentiel supérieur (Léon) mais qui ne confirme pas. On se retrouve avec deux n°2, parfait pour rompre la confiance de chacun d’eux en cours de saison.

A l’arrière Falette est le leader désigné. Il a beaucoup progressé après des débuts plus que difficiles chez nous. Il sera associé à Sankoh, prêté sans OA par le voisin Guingampais. Grosse affaire ici puisque travailler pour le voisin n’est pas forcément de notre goût. De façon globale les prêts sans OA, quand tu joues pas le maintien, c’est une idée de merde. Ça prend la place de tes joueurs, de tes jeunes, si le mec est bon, et la saison d’après t’es à poil.

La formulation au milieu n’a pas encore été trouvée ; Tié Bi qui devrait être titulaire naturel a déjà été absent plusieurs fois, Grougi est perdu à ce poste, et Perez qui doit prendre le jeu à son compte ne le fait pas. Le départ du régulateur Ramaré a tout déséquilibré, il faut reconstruire une nouvelle façon de fonctionner.

Et enfin, devant, personne ne tire son épingle du jeu, Platje recruté comme buteur montre plus un profil de joueur que de finisseur. Adnane est en conflit avec le coach notamment sur la façon dont on lui demande de jouer. Samassa, on n’a pas réussi à s’en débarasser, et Alphonse a du mal physiquement.

BM : Malgré tout ce bordel, Sir Alex Dupont va avoir sa statue au Stade Francis Le Blé ? 

Mèch Tuyot : C’était déjà prévu sur la place de la Mairie quand on est montés… Tout était réglé, la commande était faite, mais depuis pas de nouvelles. A mon avis, il faudrait chercher sous les cartons des nombreux projets : de centre de vie, de formation, de jeu, de buts, de tactiques… Enfin, tout ce qui traîne et semble pas prêt de sortir à Brest (les bulldozers ont commencés à terrasser, mais ils sont pas à l’abri de tomber sur une coquille de noix du bengale hyper rare).

Sir Alex Dupont, le bien nommé
Sir Alex Dupont, le bien nommé

Au fond, c’est une histoire manquée, beaucoup l’aiment toujours, certains lui pardonnent tout puisqu’il était là pour la montée et la ramènent dès qu’on enchaîne 2 victoires peu importe la manière. Un peu comme vous avec Gervais, qui pourrait violer des sœurs que certains lui donnerait leur R21 tunning non ?

BM : Tu as tout compris ! Le Martelisme sévit encore dans le bassin minier. Même si nos ultras commencent à chantonner des airs un peu moins ancrés de nostalgie depuis quelques mois. C’est dommage pour Dupont, car ses premiers pas furent prometteurs…

Mèch Tuyot : Mais oui, il avait presque tout pour réussir. Mais ici on aime les gens travailleur, pas ceux qui annulent des séances pour aller faire un tour de Harley quand il fait beau. Si jamais vous voulez échanger avec Antoine, je signe tout de suite, en plus il sera content Alex, il sera plus proche de Dunkerque.

BM : Ahhhh Kombouaré. Un besogneux, ça c’est clair. Maintenant, niveau choix tactiques et coaching, c’est pas Byzance non plus !  Et puis, j’imagine qu’en Bretagne, vous devez avoir des sacrés parcours de golf… Il aime bien jouer au golf Antoine… Bon sinon, comment t’as fait pour en arriver à supporter le SB29 ? 

Mèch Tuyot : C’est une histoire compliquée. J’ai grandi dans la région brestoise et ai donc tout naturellement suivi les résultats du club, et ce même si mon père n’était à l’époque plus très à fond sur le club vu qu’on était au plus bas du foot français. Après pour des raisons familiales, j’ai déménagé à l’autre bout du monde, à Tahiti, jusqu’à la fin du lycée. Difficile de suivre le SB29 dans ces conditions. Par contre j’étais à fond derrière l’AS Pirae (ndlr : club Tahitien) pendant cette période !

AS_Pirae

Une fois revenu, j’ai recommencé à suivre les résultats, principalement via le journal. Je n’allais pas au stade à part pour quelques rares matchs avec mon père… Jusqu’au jour où un ami supporter de Guingamp m’a demandé d’y aller pour l’accompagner.

Après, on va à Le Blé surtout pour s’amuser, boire une mousse au péno, et voir les copains. On encourage les joueurs autant qu’on leur gueule dessus. Et puis tu as le Joga Bonito de Sir Alex… Ah oui, et on y va pour râler aussi. On aime ça râler. Beaucoup. Pour certains, je vais paraître peu légitime, parce que j’ai pas vu jouer tel ou tel joueur, que j’ai pas connu ça, que je suis pas un acharné etc.. mais bon, je suis sur le présent, j’ai mon avis (pas toujours objectif, mais c’est pas ce qu’on demande sur http://www.horsjeu.net), je le donne (avec pas mal de fautes d’orthographe et de grammaire) et surtout, je force personne à me lire. Tout le monde est le bienvenu au stade, sauf les vieux cons qui te gueulent dessus pour que tu sois assis tout le temps. Eux, qu’ils aillent crever.

7219450074_392e0dc232_c
« Dieu est avec nous »

Aujourd’hui, pour des raisons professionnelles, je me retrouve une nouvelle fois loin de Francis le Blé (ndlr : de l’autre côté de l’Atlantique), mais je vais essayer d’organiser mon emploi du temps pour voir le plus de matchs possibles malgré les six heures de décalages horaires. Lundi, j’ai congés, donc je ne raterai rien de ce sublime match nul qui s’annonce.

BM : On a quand même quelques points communs entre Lens et Brest ; outre le goût pour la bière fraiche, une direction de merde, une équipe de pinpins, et Nolan Roux. 

Chez nous, Nolan s’est beaucoup donné, jusqu’au moment où des clubs ont commencé à lui faire des propositions, des promesses, qui n’ont pas été suivies d’actes concrets auprès du club. Le joueur s’est alors senti lésé parce qu’on ne le laissait pas partir pour plus un club plus ambitieux. Bon, ce problème existe partout… A partir de là, Nolan s’est moins donné, il a boudé. C’est dommage.

Après c’est aussi un râleur (encore un) qui tombait beaucoup et qui gueulait tout le temps sur l’arbitre. Je trouve qu’il a eu de la chance de pas ramasser plus de cartons. Il a des capacités, des qualités, mais pas celles du rôle  qu’on a voulu lui faire endosser : être le buteur attitré d’une grosse équipe avec des ambitions. C’est un gros travailleur, qui fait tout correctement, voir bien. Mais il a du mal à faire peu de choses très bien. C’est pénalisant pour lui, car pour réussir au plus haut niveau, il faut un moment être en mesure de faire une différence.

Vue la dynamique actuelle de nos deux clubs, je trouve que le lien se trouverait plutôt autour d’un Issam Jemaa enfin de compte, parce que Nolan est tout de même un attaquant correct de L1 et on est je pense d’accord pour affirmer qu’aucunes de nos deux équipes n’y a sa place en ce moment.

BM : C’est quoi tes souvenirs de matchs Lens – Brest ?

Il y a ce but que je n’oublierai jamais, belle et grosse enculade que vous nous avez mise. Mais au final, c’est le genre de souvenirs dont on aime parler. C’est toujours mieux que de se prendre une branlée à domicile par des parisiens en goguette, et de se faire prendre pour des cons par le président de notre club.

BM : Tiens, vous aussi ?

Ouais… Bon, sinon, on pourrait aussi parler de Jonathan Ayité, l’homme qui vous a épargné un concert du Collectif Métissé pour fêter la montée. Un bon moment qu’avait pu nous raconter un collègue. L’article « Au Nord, c’était le boxon » avait   d’ailleurs été entièrement pompé (jusqu’au titre) par SoFoutre (ndlr : SoFoot) quelques jours plus tard. Et vous, comment vous l’avez vécu ce match et son dénouement ?

BM : Ce match fut un véritable cauchemar ! On était dégouté de l’issue finale. Personnellement, j’étais en vacances en Afrique Sub-Saharienne, donc je n’ai pas eu les images instantanément. Ce que j’ai vu, lu et entendu à mon retour, c’était en effet que le match avait été une purge, malgré une ambiance assez incroyable dans les tribunes. Tu as Touzghar qui se chie littéralement dessus au moment de convertir le pénalty de la montée – des traces indélébiles sont toujours présentes sur le point de pénalty – et puis ce final aussi désolant que honteux. Mais selon beaucoup de mecs du Kop, les blaireaux qui ont envahis le terrain, et sont venus vous chauffer, n’étaient pas les habitués des travées de Bollaert. Certains avaient même des maillots de grands clubs de L1… Suis mon regard !

maxresdefault
RC Lens – SB 29, une belle foir(é)e !

Sinon, Brest, c’est un titre de champion de L2 en 1981 et une coupe Gambardela en 1990. Quelles sont tes ambitions pour ton club pour les prochaines saisons ? Un retour en L1 te semble jouable à court terme ?

Mèch Tuyot : Qu’on se structure d’abord ; un centre de formation, un centre de vie, des conditions acceptables pour s’entraîner et qu’on se donne les moyens de construire une identité de jeu sur le long terme. Je ne suis pas pour une « dictature » du jeu offensif, comme cela a pu l’être sous Gourcuff à Lorient. Mais au moins qu’on ait un début de quelque chose ; ne plus naviguer à vue au fil des saisons, toujours à espérer un miracle. Les titres c’est bien mais ça viendra après. On n’est pas en mesure de jouer quoique ce soit pour le moment… Si ce n’est un record d’éliminations piteuses en Coupe Moustache.

La montée peut venir, ce serait formidable évidemment, mais il faudrait qu’elle est accompagnée d’un projet. Qu’est-ce qui est ressorti de notre dernière montée ? On a maintenant des écrans géants dans le stade. Voilà. C’est tout. Ça fait quand même très peu.

Après encore une fois la montée, vu l’homogénéité du championnat, celui qui finira dixième aura certainement eu sa chance à quelques éléments favorables près… Même Angers a réussi à monter… A ce propos, vous avez des nouvelles d’El Jadeyaoui ? L’homme qui a failli être recruté par Arsène pour servir de compagnon de chica à Chamack ?

2551345825_small_1
Le maillot le moins vendu de l’histoire

BM : El-Jad a réussi le plus beau troll de ce mercato en signant pour un club azéri, le Qarabağ FK. En Point Godwin, il est champion toutes catégories confondues. Martel aura au moins une fois utilisé intelligemment son réseau dans le Caucase… 

Et de votre côté, qui sont vos joueurs clefs pour cette saison ? Le vieux Grougi, J-A. Fanchone, le Nordiste Cuvilier, ou bien Tié Bi ?  

Mèch Tuyot : Grougi oui, puisqu’il joue et qu’il est à la ramasse. Donc c’est négativement un joueur clef. Il pénalise l’équipe, mais comme celui qui décide est incapable de le voir… ça continue.

Cuvillier s’impose comme un pilier de l’équipe, il a fait des débuts plus que mitigés chez nous, avec des matchs moyens, une confiance à la cave, une blessure qui traîne pour des raisons psychologiques. Là il semble bien parti pour faire une saison pleine, débutons comme ça, et on verra pour l’élévation de niveau ensuite…

Tié Bi est le joueur clef de l’équipe. Tout est calculé pour pouvoir se baser sur lui et son activité, sa puissance à la récupération. Malheureusement le bonhomme a commencé par prendre plaisir à passer du temps à l’infirmerie, il a reçu un carton rouge (mérité), et il semble poursuivre ses performances savoyardes en démontrant une irrégularité assez « intéressante ».

On attend beaucoup de voir ce que va donner Battochio, international espoir transalpin d’origine argentine (mais bon, Makonda l’était aussi chez les Bleus). Il semble capable d’enchaîner le « contrôle-passe », et n’a pas peur d’aller prendre la balle dans les pieds adverses. On va vite voir ce qu’il va donner.

Peut être aussi que Lorenzi sera un joueur clef. On l’a fait revenir en pré-retraite et il est sensé rentrer en fin de match pour fermer la boutique. Dans le cas où le match traine à 0-0 et qu’on obtient un corner… qui sait ?

But de Lorenzi – Brest vs. Lens

BM : Bon, il y a Lens qui débarque en « Bretonnie » ce lundi. On prend branlée sur branlée depuis le début de saison. Tu t’attends à quoi (sachant qu’on arrive le cul en fleur) ?

Mèch Tuyot : On va jouer le nul. Officiellement, vous êtes toujours une grosse cylindrée du championnat, donc on va donc partir sur le 0-0, comme d’habitude, et sur un malentendu on va gagner. C’est comme ça que fonctionne Dupont. Et par extension l’équipe qui finit toujours par être petit bras.

Vous n’avez pas l’effectif pour vous faire souiller match après match. Le rebond peut tout à fait avoir lieu contre nous. On est doués pour ça. Et puis il y a Autret aussi qui vient avec vous, une de vos rares satisfactions du début de saison non ? Il y a eu des discussions pour qu’il revienne chez nous, et ça a animé le débat entre supporters. Le fait qu’il était jeune au moment de son départ, qu’il avait le droit à une deuxième chance, qu’il avait quand même un beau potentiel, qu’on a été dur avec lui etc… Mais le gamin a fait un choix, il l’a assumé pleinement. Je ne pense pas qu’il s’attende à des papouilles, ni même qu’il les souhaite. Je pense qu’il saura montrer sa satisfaction de nous mettre un pion (ou deux) et aller célébrer ça devant la RDK  ! C’est une histoire ratée, tout le monde a été perdant pour le moment, le club, le joueur, et les supporters à voir un gars du coin qui avait de quoi faire avec le ballon aller s’écraser ailleurs.

Vous avez des ambitions cette année à part trouver 18 millions d’euros ?

BM : Oulaaaah, je pourrais aisément inverser le contenu quantitatif de notre échange rien qu’avec cette question ! Mais pour te la faire simple, on n’a aucune ambition autre que de peut-être rester en Ligue 2. Notre Gourou Martel a parlé d’un possible plan pour peut-être remonter en deux ans – cette saison, il semblerait qu’on soit plutôt dans une ambition de poser les bases de ce qui servira peut-être la saison prochaine pour peut-être jouer la montée. T’as capté ?

Pour finir, ton pseudo, c’est en honneur à Michel Guyot ?

Mèch Tuyot : C’est ça, ce grand homme était président au moment de la création de mon avatar pour Horsjeu.net. Même si il est parti depuis, je continue de recycler ce pseudonyme en hommage au ferrailleur qu’il est. Pas un mauvais bougre au final, puisque bien qu’il n’y avait apparemment rien de signé entre Lens et Brest, il vous a filé la moitié du transfert de Nolan parce qu’il l’avait promis. Quatre millions venant du LOSC, ça a bien du vous faire plaisir à l’époque ?

BM : Oh que oui. Et depuis, on les a de nouveau escroqué ! 

Louis de Finesse (@Louis2Finesse)

Un grand merci à @MechTuyot pour sa disponibilité !


Les confrontations Brest – Lens 

Source : www.lfp.fr
Source : http://www.lfp.fr

Le Supplément de BM 

Si tu aimes la Bretagne, les jolis dessins, mais surtout que tu sais lire, Bollaert Mécanique te recommande la série L’Epervier, de Patrice Pellerin, qui relate l’histoire du corsaire Yann Le Kermeur. Fabuleuse saga !pellerin_epervier4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :