« Putaing les gars, je vous admire »

Oh qu’elle fait du bien cette victoire, qui plus est car derby face au voisin valenciennois. Bon, vous allez me dire que ce n’est qu’une victoire en Ligue 2 dans le derby du pauvre. Vous avez raison, mais on s’est quand même régalés le temps d’une soirée en compagnie de l’association @LensCapitale et du poto @guytruite !


Il est 22:02 quand notre ami marseillais @guytruite, invité pour l’occasion, prononce cette phrase qui marquera la soirée ; « Putaing les gars, je vous admire ! ». Car ouais, il a de quoi. En fait, c’est la moitié du Hall’s Beer Tavern qui était rempli de lensois ce lundi soir, pour mater ce derby du pauvre qui avait bien entendu commencé bien avant ce lundi soir… Entre Lensois et Valenciennois, cela fait quelques semaines qu’on se chafouine sur les « rézo socials ». En fait, une partie des supporters valenciennois s’est allègrement mis à chambrer les lensois, sentant venir le vent d’une victoire qui leur échappe depuis maintenant près d’un quart de siècle… C’EST DIRE !

Sur Paris, on a donc pris rendez-vous avec une association qui renaît depuis quelques semaines. Débarrassée de ses queues(relles) internes, Lens Capitale (@LensCapitale) s’est recomposée et organise depuis le début de la saison des déplacements à Bollaert-Deleis pour les supporters lensois basés en région parisienne. Pour les matchs du lundi, l’asso propose également la diffusion des matchs du RC Lens dans un pub du centre de Paris. L’ambiance y est vraiment cool, et le groupe s’agrandit au fil des matchs.

Donc ce lundi soir, tout ce petit monde se pointe au Hall’s Beer Tavern vers 20:00. Les premières pressions sont commandés. Les membres arrivent un à un, et rejoignent la grande table du fond, endroit du pub qui est entièrement dédié aux biloutes. Les couples et autres groupes d’amis qui s’y installent pour passer une soirée tranquille déchantent très vite. Les décibels sont déjà élevées avant le coup d’envoi. Le match commence, et les voix s’échauffent. Un débordement de Jordan Ikoko provoque même une hystérique série de « levé de chaise » et autres « beugleries » dont les gens du Nord ont le secret. Je vous jure, certains se sentent comme en Marek… Ambiance pète tympan, mais ambiance méga chaleureuse.

La Ch’ti Zone du Hall’s Beer Tavern

On joue la 23ème minute quand Kenny Lala dépose un centre/galette sur la tête de Pablo Chavarria. Ce dernier, Into The Wild, propulse le ballon dans les filets valenciennois. Explosion (1-0, 23ème).

Hall's Beer Tavern, hier soir vers 20:53
Le Hall’s Beer Tavern, hier soir vers 20:53

La moitié du pub se lève, l’autre moitié nous observe, avec un petit sourire témoignant de la sympathie éprouvée par le fait de voir ces braves gaillards se réjouir d’un but de merde inscrit pendant un match de Ligue 2 du lundi soir. « Tiens, il y a des matchs le lundi ? ».

La deuxième mi-temps est d’une toute autre physionomie (@TontonFriedrich vous fera le debrief du sportif très rapidement), mais le pub vit toujours. Plus que jamais, en fait. Entre les blagues lourdes des uns et les blagues très lourdes des autres, le match avance et le score reste toujours à l’avantage des Sang et Or.

La fin du match approche, et les premiers cris de victoire sont lancés. D’ailleurs, j’ai manqué d’en emplâtrer un pour joie intempestivement prématurée. Mais comment voulez-vous – ou pouvez-vous – stopper un mec qui se définie comme étant « ferveur » ? De toute façon, cette rencontre puait la victoire. Finalement, le coup de sifflet final retenti au Hainaut, et les joueurs peuvent enfin fêter leur premier succès de la saison. Le public, qui est venu en nombre, se voit enfin récompensé. Pas d’immense démonstration de joie au sein de l’association Lens Capitale, mais un contentement certain. Cela redonnera du baume au coeur à l’asso, qui bien évidemment, organisera un covoiturage pour le match de vendredi contre le FC Sochaux-Montbéliard.

Le match est terminé, et les derniers membres de Lens Capitale restant au pub prendront une ultime boisson à bulles ; un debrief rapide, une dernière blague de merde lancée par le Secrétaire de l’asso. En sortant, un mec nous apostrophe ; « Oh les Lensois, on vous revoit quand ? ». Le type, qui était resté discret pendant toute la rencontre, nous affirme alors être supporter lensois, originaire de St-Omer. « Le rendez-vous est pris, ma loute ! ». C’est ça l’esprit Lens Capitale, et çà fait plaisir !

Ecrit par Louis de Finesse (@Louis2Finesse)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :