Si nous avons la foi, la Marek se relèvera..

Le fantasme de revoir une tribune Tony Marek debout… L’idée qui m’effleure l’esprit ; celle de pouvoir être de nouveau en altitude, posté debout sur les sièges, à prendre mon collègue par les épaules et lancer avec lui un « Tous Ensemble »… en toute sécurité. Parce que oui, c’est bien de cela qu’il s’agit ; la sécurité des abonnés de la tribune Tony Marek, alors que le stade est censé être mis aux normes UEFA en vu de l’Euro 2016.  Ce combat, aussi irréaliste qu’improbable, c’est tout simplement le symbole du manque de considération que portent les pouvoirs publics au football populaire. 


L’Allemagne a accueilli la Coupe du Monde durant l’été 2006. Cette compétition a notamment permis à la DFB – Deutscher Fussbal-Bund (ndlr : fédération allemande de football) de se restructurer depuis la base. Les politiques de formation ont été repensées, et les stades agrandis et modernisés pour pouvoir accueillir de la meilleure façon possible les dizaines de milliers de fans qui squattent chaque weekend les travées des désormais Signal Iduna Park, Allianz Arena, Veltins Arena ou encore Volksparkstadion pour ne citer qu’eux. La puissance allemande ja, ja, ja !

Source : http://www.weltfussball.de/zuschauer/bundesliga-2014-2015/1/
Source : http://www.weltfussball.de Les affluences moyennes en Bundesliga, #1 au monde

Ce qui est en fait surprenant, c’est que ce pays de tricheurs qu’est l’Allemagne (VW, Séville 1982, bref des FDP en tong/chaussettes) a même été plus loin dans la rénovation de ses Arenas, comme il est coutume de les appeler ; en plus de réhabiliter ses stades, l’Allemagne a également amélioré le confort pour les supporters des clubs hôtes, en prenant en compte les problématiques liées au différents Kops… DINGUE ! C’est ce que nous prouve cette photo que j’ai prise lors d’un superbe match entre le BVB Dortmund et l’Eintracht Frankfurt en 2014 – bon, j’étais avec les « Frankfurter Würstchen » et ils ont mangé 4-0 dans les dents. Ci-dessous, tu y verras la photo du fameux « Gelbe Mauer » (ndlr : Mur Jaune pour les bolosses qui ont préférés apprendre l’espagnol), qui est en fait une tribune de 25,000 places… totalement « debout ». Oui, oui, oui, je te vois venir, toi, petit supporter lensois rêveur…

Le
Le « Gelbe Mauer » est… DEBOUT !

Mais c’est bien ce fichu article 42.1 de la loi Bredin (1992) qui empêche les clubs français de revenir à ce type de configuration, pourtant bien avantageuse pour proposer plus de places à des prix plus attractifs. L’Allemagne a adopté cette stratégie économique, quand la France semble s’entêter à vouloir copier un modèle anglais inaccessible pour nos clubs. Seul le PSG semble être aujourd’hui en mesure de copier le modèle British, qui se repose sur une demande tellement forte que l’élasticité du prix n’a pour effet que la modification de l’origine sociale des « fans ». Seulement, ce genre de stratégie n’est possible que dans un pays où la culture football est forte. Et on a compris depuis longtemps que ce n’était pas le cas en France…

En 2009, Gervais Martel déclarait que l’Allemagne était un modèle à prendre pour la rénovation du stade Bollaert. Ces dernières années, un bon nombre de déplacements ont été organisés par plusieurs délégations lensoises, et ce dans le but d’étudier au plus près ces fameuses Arenas d’outre-Rhin. Force est de constater qu’aujourd’hui, et ce en dépit du formidable lifting qu’il a reçu, le stade Bollaert-Delelis n’a rien du stade convivial et sécurisé que nos aînés de la Marek ont pu bénéficier dans le temps. On nous a retiré les poteaux certes, mais pour nous foutre des strapontins merdiques qui, en plus d’être laids, ne disposent pas de la résistance mécanique nécessaire pour résister aux jumps effrénés d’une bonne grosse bande de biloutes en chaleur – dont je fais partie hein. A cela, tu rajoutes des barrières de jardin d’enfants le long de la pelouse. Du coup, quand il y a but, bah ça fait « CRAC« .

A chaque problème sa solution. Dans un autre chaudron français, Geoffroy-Guichard pour ne pas le nommer, une issue a été trouvée ; l’installation de « sièges galettes » (ndlr : un nom à la con, mais c’est comme que ça qu’on les appelle !) qui permettent aux supporters présents dans les Kops d’assister au match debout, sans se soucier de leur propre sécurité.

Bollaert Mécanique tenait à emboiter le pas aux Red Tigers, et leur apporter son modeste soutien dans leur combat pour retrouver une « Marek populaire, debout et sécurisée ».

Allez Lens,

Ecrit par Louis de Finesse (@Louis2Finesse)


Le communiqué des Red Tigers de ce lundi 28 septembre

Communiqué des RT - 28 septembre 2015 1/3Communiqué des RT - 28 septembre 2015 2/3

Communiqué des RT - 28 septembre 2015 3/3
Communiqué des RT
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :