J26 – « On n’a pas peur du 12 Lensois »

Bon, je le commence comment ce billet ? Derby ? Choc ? Mouais… un match *différemment comme les autres* en fait. Et s’il y a bien encore un club qui s’inspire du RC Lens, c’est le VAFC ; recrutement foiré (Roudet), un fond de jeu inexistant, un club toujours en vie grâce à un interventionnisme politique troublant… En fait, l’axe Lens – Valenciennes, c’est l’autoroute du « bail out » financier, de la crise identitaire, du jeu de merde qui mène à une déprime quasi irrémédiable. Le problème, c’est qu’à l’heure actuelle, il y en a un qui lutte pour ne pas descendre, quand l’autre (le bon), s’éclate chaque weekend à caler des fingers dans les culottes adverses. Un derby aux enjeux diamétralement opposés. Derbyloute sur BM.


BM – Salut mec, bon, première question, tu vois vraiment une rivalité entre VAFC et le RCL ? Parce que personnellement, je n’en vois aucune. À part une petite gueguerre de clocher genre quel est le « club consanguin » qui survit le mieux… Alors, pour ce second « Biloutico », plutôt Goudale ou 3 Monts ? Chômage ou RSA ? Maman ou sœurette ?

Val – Oui, il y a une petite rivalité entre nous mais pas méchante, nous sommes deux clubs issus de la mine et je pense qu’on partage les mêmes valeurs. Rares sont les terres où le foot est autant ancré qu’à Lens et à Valenciennes. Quand j’étais jeune, je voyais des supporters du RCL venir à Nungesser à vélo… C’est dire. (Nous, on y allait en bus, on était moins cons).
Malheureusement, l’affaire du « Non à Lens au Stade du Hainaut » a allumé une mèche d’animosité entre supporters Lensois et Valenciennois (surtout chez les jeunes) mais les plus anciens savent ce qui lie nos deux clubs.

greve-totale-des-supporters-lensois-pour-la-derniere-a-bollaert-iconsport_win_110511_67_73,19551

Niveau bière, on est plus Jenlain sur Valenciennes.

Un choix entre RSA et chômage… Vous savez en tribunes, on demande souvent ceci : « Valenciennes, quel est votre métier ? » puis on répond « Aou Aou Aou » alors je pense qu’on a tous un métier, puis les chômeurs c’est chez vous. Nous on a Toyota.

Maman ou Soeurette ? C’est bien des préoccupations de Lensois quand y’a pas match (rires).

BM – Les Lillois, vous les aimez bien ? J’ai jamais vraiment compris.

Val – Le LOSC, LOLSC, LOST, le club des caniches, ce sont eux nos rivaux éternels. Quand on parle de derby, on pense d’abord aux Lillois. Comme vous, on met 30 minutes pour s’y rendre ; comme vous, on ne sait pas les voir en peinture ; comme vous, on rigolait bien quand ça parlait de Ligue des Champions avec la construction du Grand’Stade ; comme vous, on rigole bien quand on les regarde jouer le maintien en Ligue 1… D’ailleurs en parlant d’eux, nos jeunes jouent face à eux le 21 février en Gambardella, on compte y aller massivement soutenir nos pépites et faire comprendre aux jeunes Lillois qu’ici c’est VA !

BM – Fulgini c’est un peu la hype valenciennoise. On n’avait pas autant parlé d’un joueur du VA depuis Savidan et Glassman.

Val – Il est vrai que ce joueur est porteur d’espoir pour le club. Il aime le maillot rouge et blanc et il est polyvalent ce qui est indispensable dans le football moderne. Malheureusement il n’est pas toujours régulier et manque cruellement d’expérience.
Mais vous savez, à Valenciennes, on ne joue qu’avec des jeunes. Pas mal de pépites sont amenées à percer. Je pourrais citer Mbenza (MOD), Niakhaté (DG), Azbague (MOG), Slidja (ATT)… Et je ne vous parle pas du centre de formation ou certains sont régulièrement appelés en équipe de France à l’image de Kocik (G) pur produit Valenciennois.

BM – Roudet il est venu pour placer les bitonios à l’entrainement ?

Val – Roudet… Vaste débat dans le Hainaut. Je me suis directement opposé à sa venue du fait de sa condidtion physique diminuée après son passage à la Berrichonne. Entre supporters on aurait préféré un Aït-Fana (qui est libre de tout contrat), ou José Saez qui sait mouiller le maillot. Bon les dirigeants ont persisté et on l’a vu arriver.
Certains supporters étaient ravis se souvenant des plus belles années Valenciennoises mais on a très vite vu qu’il était cuit de chez cuit. Entraînements raccourcis, blessures à répétition, abonnement à l’infirmerie… On a très vite déchanté. D’autant plus que nos dirigeants n’apprennent pas de leurs erreurs, on a fait la même en faisant venir Abriel en 2014…. Roudet est en pôle position pour décrocher l’oscar très prisé de « Chèvre de la saison 2015-2016 ».

1812226693_B976299751Z.1_20150816150354_000_G1B51BVL6.1-0
La Roud’ is back!

BM – Vous en avez pensé quoi de ce qui s’est passé au RCL suite à l’interdiction de stade prononcée à l’encontre des RT94 ?

Val – L’interdiction est tout simplement scandaleuse. Nos ultras se sont senti très vite concernés, car ça aurait pu nous arriver. La banderole de soutien avec Lens et Sainté a donc fait son apparition à domicile, ça coulait de source. Chacun supporte son équipe, mais les ultras savent se mobiliser quand il s’agit de privation de libertés comme celle d’interdiction de stade. Puis les hommes politiques font dans leurs frocs à cause de l’Euro…
Certains ultras sont sulfureux, d’autres sont très calmes mais c’est le folklore. Imaginez, un stade sans supporters… Ils veulent des stades avec des ambiances digne de Pierre Mauroy, du Parc des Princes? Non merci.
Je pense d’ailleurs que des actions seront faites par le parcage Valenciennois lors du derby lundi, vous verrez.

BM – Lundi, les RT94 vont boycotter le match pour se consacrer au soutien de l’équipe CFA. Vous allez affronter les « terribles » ultras du 12 Lensois, qui veulent montrer à la France entière qu’ils sont des « vrais » supporters (ndlr : désolé à nos lecteurs du 12, mais certaines positions lues sur le web sont à hurler de rire, ou pas). Est-ce que tu sens un frémissent particulier en pensant pouvoir brailler un puissant « On est chez Nous » à Bollaert ?

Val – Le VAFC crée des surprises face à de bonnes équipes (5-1 face au Red Star, 2-1 face à Metz…), quand on est dos au mur, on sait réagir. Brailler un bon « On est chez nous » à Bollaert, certains en rêvent la nuit.
On a pas peur des ultras du 12 Lensois, on sait très bien que même à 600, ce sera compliqué de rivaliser et je ne pense pas que vous avez l’habitude d’entendre les parcages foutre un foin énorme à Bollaert. Mais nous, on sera là, en nombre je l’espère, vous nous entendrez bien, j’en suis convaincu et vous pouvez compter sur nous pour que la fête soit belle.

BM – Parlons gazon – Valenciennes, c’est un peu le fond de jeu du RC Lens (c.a.d. le néant) mais la chatte en moins. A part vos 500 supporters qui risquent de se faire en entendre, qu’est ce qu’on doit craindre ?

Val – C’est vrai qu’on ne va pas au stade pour voir du beau jeu, surtout quand on a faim de points comme nous. Le Barça du Nord, c’est fini et j’en suis triste. Cependant nous avons des qualités, on ne viendra pas pour faire de la figuration, on va jouer notre chance à fond malgré la liste de blessés et de suspendus longue comme le bras.
Craignez nos ailiers très rapides. On peut jouer en contre même si on pêche parfois dans la finition.
Craignez notre muraille Perquis, qui peut décourager nombre d’attaquants. D’ailleurs on réfléchit à lui dresser une statue à Valenciennes.
Craignez notre envie, notre détermination, les joueurs veulent nous faire plaisir et sont revanchards.

BM – À l’aller, on vous a tapé. Et c’était même la première victoire de la saison. Pendant la rencontre, vos brillants ultras se sont mis à chantonner des « National,  National ». Six mois plus tard… C’est con non ?

Val – C’est un peu la magie du football. La roue a tourné (va tourner comme on dit dans le Pas-de-Calais).
C’est bon-enfant, en réalité on prend plaisir à vous chambrer.
Nous, on ne peut pas connaître le championnat de National, si on tombe, on perd tout et ce sera plus la CFA2 qu’autre chose.
Mais que dire d’autre, vous avez un effectif bien fourni et vous savez enchaîner, vous méritez votre place au classement autant que nous, nous méritons la nôtre.

BM – Tu sens vraiment le souffle chaud du National au cul du club ?

Val – Tu sais, quand tu vois tes concurrents directs faire des matchs de malade (je pense à Nîmes Olympique, l’AC Ajaccio, ou Sochaux qui accroche Dijon à l’extérieur), et nous qui nous sabordons à domicile (je pense au match face à Créteil), nos caleçons ne restent pas toujours de blanc immaculé.
Je sais que nos joueurs ne lâcheront rien, ils savent la part que prend ce club dans nos cœurs. Certains joueurs jouent avec leurs tripes et ça se voit sur le terrain.
Tu sais, « Valenciennes est un club souvent touché, mais jamais coulé ». On sera là, on va se battre, jouer nos chances à fond en espérant un avenir meilleur, et des investisseurs moins frileux.

BM – Appointer Faruk Hadzibegic en tant que coach, c’est quand même révélateur de la situation du club… Les résultats sont vraiment médiocres depuis son intronisation.

Val – C’était le feuilleton de janvier. David Le Frapper n’avait pas ses diplômes d’entraîneur et on s’exposait à de lourdes amendes. Le Druide a failli prendre le poste jusqu’à ce que notre illuminé de Président se rende compte qu’il n’avait pas les diplômes requis et qu’il voulait virer quelques têtes du staff.
Faruk n’était pas le premier choix, vous le comprendrez.
Cependant, il arrive avec un état d’esprit de vainqueur et ça fait du bien (même si son ratio de victoires en tant que coach est ridicule).
Les résultats arriveront, depuis qu’il a pris ses fonctions, nous avons fait 3 nuls et une défaite à Dijon, où on méritait au moins le nul. Avec l’état d’esprit des joueurs, la volonté du staff et la ferveur de nos valeureux supporters Valenciennois, comptez sur nous pour venir vous emmerder lundi soir !

Merci à Bollaert Mécanique pour cet échange, en espérant un beau derby, des buts, et que vous restiez en Ligue 2, sinon on va s’ennuyer sans vous !
Bisous les copains au nez rouge et aux dents jaunes !

Retranscrit par Louis de Finesse (@Louis2Finesse).

N’hésitez pas à suivre @VALENCHEVRES  sur Twitter.

Publicités

4 Comments

Add yours →

  1. ValEnChèvres, la légende du Hainaut. Ce mec est incroyable, il sait tout avant tout le monde. À croire qu’il est marionnettiste avec les dirigeants. En tout cas Allez VAFC !

    Aimé par 1 personne

  2. Amis Lensois, tremblez ! Valenchevres sera en parcage 😂

    Aimé par 1 personne

  3. Hate d’être ce soir, les tensions entre supporters ont l’air de s’effacer. Belle interview !

    J'aime

  4. Le Cygne va renaître de ses cendres 15 février 2016 — 11 h 47 min

    Un jour ça vous arrivera,
    D’avoir une équipe de cœur
    Rouge et Blanc nos couleurs
    Valenciennes, notre bonheur !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :