J38 – RC Lens / FC Metz, chronique d’une destinée de merde

Cette saison 2015/2016 fut, une fois encore, et bien que différemment, une nouvelle belle blague Rouge et Jaune. Si le destin nous a épargné le ridicule sur le rectangle vert, on fait le pari aujourd’hui d’associer le parcours sportif de nos Sang et Or version 2016 à un possible spin-off de la vie de Jean-Claude Dus scénarisé façon Hangover IV. J’explicite ; un réveil difficile, dans un contexte hostile bien que connu suite à une bonne grosse cuitasse des familles, pour une première partie de journée faite d’errances et de rototos acides. Peu avant midi, et dans un élan de courage insoupçonné, une rencontre inespéré au coin de la rue t’a permis de réveiller le bazar. EXCITATION ! Et là, tout s’est enchaîné. Sans trop savoir comment, tu as franchi les obstacles tel un hibouuuu ! Tu sentais le truc venir, mais au final, la belle promesse que tu as ramenée dans ton « pré-carré » n’était pas comme tu l’avais imaginée. Et au final, c’est Elle qui te la mise (NB: j’anticipe vos lourdeurs, ceci n’est pas un vécu perso).

L’heure des bilans, ce n’est pas pour tout de suite. Avant cela, c’est le FC Metz que l’on reçoit vendredi soir pour clôturer ce qu’il reste à clôturer. Ces petits lorrains qui aiment nous détester. Et cette opportunité, bien qu’extrêmement faible, qui se présente une nouvelle fois devant nous ; pouvoir leur glisser une énième calotte fatale à différentiel de buts. Vendredi, les Sang et Or joueront pour remercier ce « public extraordinaire » dixit Cyprien. FUMEZ-LES !

Pour cette dernière de la saison, on est allé (re)poser quelques questions à @Quentin_Rostou, aficionado du club mosellan. 


BM : Bravo pour la montée, vraiment ! Félicitations, cela couronne une saison parfaite, d’un très grand club de football qui n’a rien à faire dans l’anti-chambre de l’Elite, et qui en plus possède un des publics les plus chauds de France.

C’est bon, j’ai suffisamment sucé pour vous porter la guigne vendredi ?

QR : Tu feras gaffe, il en reste un peu au coin de la bouche. Nan, de l’autre côté. Vooooilà ! Sérieusement, je reste prudent ; c’est pas impossible que Le Havre en colle 4, 5 voire 6 à Bourg, et si chez eux ça commence à dérouler, derrière ça peut aller très vite pour nous aussi. Match nul 0-0 sans occasion de part et d’autre, ça me va à la perfection.

894645964_B976192925Z.1_20150801182007_000_GCF4V6PLN.2-0
Pour rappel. Crédit : La Voix du Nord

BM : Le plus grave pour toi : on vous éclate et encore une fois on vous empêche de célébrer quelque chose à la différence de buts, ou alors Metz redevient allemand ?

QR : Le plus grave c’est qu’on perde chez vous, une nouvelle fois. Je kifferai que Merkel décide de nous envahir pour qu’on joue enfin dans un vrai championnat, contre des vraies équipes, comme l’Eintracht Braunschheig ou le Erzgebirge Aue.

BM : Faut que tu nous expliques la mutation super saïan supa de Bekamenga. Avoue le nous que t’y croyais pas non plus ! #Bekamengang ?

QR : Je ne suis pas plus étonné que ça franchement, lui et Hinschberger (non ça c’est notre coach, pas un autre club allemand par contre) c’est une vraie histoire d’amour. Je pense qu’il a besoin de vraies ambiances pour s’épanouir en fait. Et puis il s’entend bien avec Diallo, une de nos petites pépites, donc tout bénéf.

img-christian-bekamenga-1462481481_580_380_center_articles-221791
Dédicace à ce FDP de La Finesse.

BM : Yéni il confirme cette saison. Il part où l’année prochaine ?

QR : Il confirme au niveau des stats surtout. Dans le jeu, son influence a encore été très irrégulière mais il a toujours cette capacité à se montrer décisif tout en étant parfois à chier. Mais ça reste un gars du club, qui aurait déjà pu partir depuis longtemps et qui a beaucoup de qualités, on espère qu’il franchira un cap, à Metz ou ailleurs car il le mérite. Même s’il est pas mal attiré par l’Angleterre. Je pense que son profil correspondrait mieux à la Bundesliga en revanche.

BM : La saison prochaine, le sponsor maillot du FC Metz, ça sera plutôt Otis, Sopalin ou Azerbaidjan Land of Fire ?

QR : On attend toujours qu’un putain de luxo vienne nous racheter mais le foot et le Luxembourg c’est un peu comme Lens et la gestion financière, ça peut pas coller. Mais ouais as usual, ce sera Otis.

dddd

BM : En Lorraine, vous avez Nancy. Dans le Pas-de-Calais, on a des Kimberley. C’est quoi le pire ?

QR : Nancy, clairement. On a aussi des Chelsea. La Lorraine (tiens encore un autre prénom, si si vraiment) c’est une vraie terre de foot, c’est juste pas tout le temps le foot qu’on aime quoi – jamais même à vrai dire.

ddddff
Kimberley >>>>

BM : Tu penses pouvoir un jour reconnaître que le RC Lens est un plus grand club que le FC Metz ?

QR : Quand vous descendrez en CFA 2, je viendrai faire genre que je regrette qu’un grand club français descende aussi bas si tu veux. Mais pas avant.

BM : Quoiqu’il se passe vendredi, vous risquez de nous manquer la saison prochaine. On se retrouve en barrages pour la montée ? Avec un petit retour à Bollaërt ?

QR : C’est avec plaisir qu’on viendra vous fister dans l’antre du meilleur public de France avec le premier but de la saison de Bekamenga qui aura été blessé 8 mois.

Retranscrit par Louis de Finesse (@Louis2Finesse)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :