Amiens – Lens : le PénélopeGate lensois

Le House of cards made in France n’en finit pas de faire tomber les masques.  Toi cher lecteur, toi cher supporter qui cumule les kilomètres pour te rendre au stade encourager ton équipe de peintres aux maillots colorés par Desigual, toi qui flippe de te faire gauler pour avoir truandé 100 boules à la CAF ou aux ASSEDIC, toi aussi, tu es en PLS après toutes ces révélations. Et t’es pas prêt de te réveiller.

La meuf de Fillon, qui n’a jamais rien branlé de sa vie, a gagné plus en salaire cumulé que toi en toute une vie de métallo, de chauffeur de bus, de contrôleur SNCF, d’employé de mairie ou de flic. Mais ça à la limite, tu t’en carres. On est en France, le pays des doigts de l’homme ©, et si on se révoltait à chaque fois qu’un élu nous tripotait l’entrée du fondement avec ses ongles noirs, on vivrait encore sous Robespierre. Non, toi, ce qui t’emmerde c’est que ton Racing n’est pas épargné par tout ça, et que ça fait mal au bide putain.

Rien qu’à lire les unes du courrier de l’Artois et de la gazette des pécores (quotidien Amiénois), ton sang n’a fait qu’un tour. Et pourtant tu savais. Tu te voilais la face mais tu savais.
Et la liste fait peur : Olsen, Ba, Landre, Koukou, Klonaridis, Chevallier cette année, N’Daw, Besle, Moore El Jadeyaoui, N’Diaye, Mugrabi pour ne citer que les cas les plus graves des dernières saisons. Tous ces mecs sont payés, ont été payés.

Grassement.

Très grassement.

Alors évidemment l’enquête ne fait que commencer, mais quand on remue la merde, il en ressort de la merde. Shit In, Shit out, nothing else. Et il s’avère de plus en plus inéluctable que les journalistes finiront bien par trouver une fiche de paie, établie au nom d’Alain Casanova, ou pire, de Jocelyn Blanchard. Et qu’elle contiendront bien 5 chiffres, la pute. Oui, avant la virgule, il va sans dire.

Alors, on enverra Blanchard au front, nous expliquer par les éléments de langage choisi par Solférino (pas le siège du PS hein, notre propriétaire, …), que le budget du club a été validé par la DNCG, que les mecs sont payés pour des matches de 90 minutes et que leurs contrats ne les obligent pas à rester au-delà sur le terrain, qu’on est propre. Mais personne ne sera dupe, et pire, tout le monde sera sale. Sale d’avoir mangé son caca, sale d’avoir obligé son gamin à porter un maillot officiel à 85€ floqué Autret, sale d’avoir une nouvelle fois privé bobonne d’un weekend à Stella-Plage pour payer le déplacement à Amiens afin de s’y enquiller de la bière tiède sur la parking du stade avant de survivre avec de la Buckler, sale de s’être une nouvelle fois fait souiller l’orgueil, la fierté et l’honneur.

Le plus moche dans tout ça, à part les amiénoises qui peuplaient le stade de la Licorne hier, c’est que si tout ça se révèle être vrai, tu sais comme moi qu’on n’en tirera jamais les conséquences. On prendra d’autres mecs nuls qui feront pareil et s’en mettront plein les poches pendant que tu tenteras de poser un jour de congés pour le prochain déplacement à Laval, à Clermont ou à Troyes. Où on perdra après avoir joué comme une équipe de foot chrétien, qui ne fait ni mal, ni peur, ni rien, qui encule des mouches en se remettant bien la mèche décolorée pour faire mouiller les Jessica de ducasse qui jouent à la WAG. Et comme un sale fragile, tu iras à la Gaillette assister à un entraînement, y feras un selfie avec l’un de ses fils de pute qui passent plus de temps chez le coiffeur plutôt qu’à sauver ce qui lui reste d’amour-propre en essayant de mériter son putain de salaire.

Car on ne va pas se mentir, si tout le monde en met plein le cul à la mère Fillon, ce qui doit lui faire du bien tant ça n’a pas du lui arriver fort souvent, on fera moins les malins quand on aura additionné tous les salaires de nos emplois fictifs. Même si tu as raison sur un truc : dans les deux cas, c’est toi qui paie.

Je te laisse phosphorer là-dessus,  moi je me casse. Je vais aller claquer 1€ à la primaire de la belle alliance populaire. Pour niquer Valls bien sûr. Mais aussi pour voter pour un mec qui propose de nous autoriser la drogue, car il ne nous reste plus que ça.

Enfin, il ne vous reste plus que ça, moi je viens d’appliquer le tarif/mot de la grille de Pénélope à la Revue des 2 mondes pour l’envoyer à la compta de BM. Autant te dire que je vais m’en mettre une belle ce soir. Et là encore, c’est toi qui paie.

@R_Direktor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :