J-30 : « Soyez cool et laissez Habibou à la maison »

Depuis la sèche reçue par notre élite jacobine, la caste journalistique ne cesse de clamer haut et fort que les grands clubs sont programmés pour décoller le printemps venu. Effectivement, tous les cadors semblent répondre à l’appel – les rois d’Espagne que sont le Real, le Barça ou l’Atléti (coucou papa), le Bayern, Monaco et … notre bon vieux RC Lens. Trois victoires consécutives face à Valenciennes (easy), au Red Star (cheesy) et Sochaux (zizi) ont donc suffit à réhabiliter celui qui cristallisait les critiques depuis le début de l’année calendaire. Et si notre Coach Casa avait programmé son équipe pour être au taquet à la sortie de l’hiver ? On ne sait par quelle magie, #LaSemaineDeLaFouf n’expliquant pas tout, le RC Lens arrive à se retrouver en tête du championnat à l’aube de cette trentième partie. La fin du mois de Mars va être plus que critique. Reims et Brest se profilent, premier volet avec le tonton rémois 


BM : On entame ce critique diptyque (on joue Brest la journée suivante) par un court et périlleux déplacement à Delaune. Si on vous boit samedi aprèm ça ne va pas nous donner mal au crâne ? 

 : Le champagne risquerait de vous monter à la tête attention. Nous on risquerait d’avoir mal au crâne (ndlr : le rémois voulait dire « au cul »), et comme on est sur une bonne série, ça ferait chier (des bulles).

BM : Le bullico – Page 24 vs. Moet Chandon. Honte à celui qui avale la mousse. 

 : C’est un match décisif pour la montée, un « match à 6 pts ». Donc soyez cool et laissez Habibou à la maison.

BM : Un trait d’union entre nos clubs c’est Raymond Kopa, qui a disparu il y a quelques jours. Né chez nous, grandi chez vous. C’était comment quand Reims était un grand club ? 

 : Déjà il faut visualiser la scène en noir et blanc, pour se mettre dans l’ambiance. Imaginez Kopa comme le Charbonnier de l’époque. François Hollande était trop jeune pour faire n’importe quoi, la scène de la mine de Bienvenue chez les Ch’tis était le quotidien chez vous, et le Stade de Reims régnait sur la France et (presque) l’Europe. Foutu Real Madrid. Il n’y avait pas de footix, juste la passion. Quand j’entends mon grand-père me raconter cette époque, j’ai presque envie d’avoir été à sa place pour connaître ça.

Raymond Kopa Lens
crédit : La Voix du Nord

BM : Comme d’hab quand il s’agit d’un déplacement court (tous les déplacements en France Métropolitaine hors Corse quoi) une horde de sauvageons s’apprête à déferler dans la vie de Clovis. Si on se base sur mon théorème foireux, on risque d’au moins gagner le match des tribunes ? (Important pour nous autres lensois tu l’as compris). 

 : Pour une fois il y aura du monde de notre côté, le soucis c’est qu’en dehors des Ultrems personne ne chante. L’ambiance est par « séquence » à Delaune, après un but ou une grosse occas, pas comme chez vous où ça chante tout le temps. Donc à moins que tout le stade se hisse à la hauteur des Ultrems pendant tout le match, on risque de pas peser très lourd face aux fous que vous êtes !

BM : Sur le terrain ça se passe comment par chez vous ? J’ai lu que vous aviez quelques forfaits dont Pablo et Gueguette Charbonnier ? Ainsi que votre hipster Devaux. 

 : Dur d’avoir ces forfaits car ils étaient tous les trois titulaires récemment. Il y a du mieux dans le jeu depuis quelques journées, et la deuxième mi-temps face à Sochaux malgré la défaite. Beaucoup plus d’allant offensif, d’occasions et d’efficacité aussi même si on a du toucher 5 ou 6 fois les montants sur ces 3 derniers matchs. On s’est souvent fait chier à Delaune cette saison, mais les 2 derniers matchs ont été convaincants dans le jeu et on espère poursuivre sur cette voie samedi en vous battant !

BM : Parle nous de Chavarria. A Lens il a été adulé pendant son passage. Même si sur la fin il semblait un peu cramé. 

 : Il a eu un début de saison compliqué, où Michel Der Zakarian le faisait jouer milieu droit. Franchement j’en pouvais plus, il servait à rien, n’a pas le profil pour déborder et faire la différence. Après il l’a repassé dans l’axe de l’attaque, où il s’est vraiment révélé. Son jeu dos au but est excellent, ses appels très bons et il a fait beaucoup de différences et a marqué des buts importants. Après c’est dommage qu’il soit aussi souvent blessé, on le savait mais ça le coupe dans sa bonne dynamique. Mais sur le terrain il se bat, rien à dire il donne tout.

Chavarria Reims
Cette photo aura eu le mérite de briser les petits cœurs de Kimberley, Alison et Jennifer.
BM : A l’aller on avait sué en n’égalisant qu’à la 86′ par Klonaridis. Ce match tu le sens comment ? Un petit prono ?  
 : On est en bonne forme en ce moment et vous êtes assez irréguliers je trouve, je verrai bien un petit 2-1 pour nous. Et après on se retrouve l’année prochaine en Ligue 1 !

BM : Tu nous laisse gagner samedi et on s’occupe de Brest le WE pro. Bon deal ? (Fais confiance). 

 : Contre-proposition : On vous bat samedi et vous battez Brest la semaine prochaine, Ok ?

BM : Momo Fofana dans la transaction ? (Allez sois cool). 

 : Plus de place à l’infirmerie, désolé.

Retranscrit par @Louis2Finesse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :