Le Hall of Shame : les pires joueurs de l’histoire du RCL.

Comme on te l’a expliqué ici, la rédac’ a décidé de publier son Top 50 des joueurs qui ont marqué l’histoire du club. On t’a aussi expliqué que ce top sera dévoilé à chaque victoire de l’équipe pro cette année. A l’inverse, chaque défaite te permettra de te souvenir d’un des pires joueurs ayant évolué sous nos couleurs.

Et comme on a perdu nos premiers matches, l’heureu(se)x gourga(ndine)ud  que tu es va pouvoir se palucher sur 2 brêles d’un coup.

Merci qui? Merci le Racing d’avoir encore losé comme des merdes. Merci BM!



1. Dagui Bakari.
Grankattaquant

« Attaquant », 4 saisons au Racing.
Comment expliquer qu’un mec aussi peu doué balle au pied ait pu être professionnel?
Comment le Racing a t-il pu signer cette tanche parmi les tanches EN PROVENANCE DE LILLE BORDEYL (cet enfoiré avait découvert Bollaert en 2001 en inscrivant le but décisif lillois à Bollaert) et l’aligner en Champions League?
Toutes ses questions restent en suspens tant l’énergumène fait encore sourire rien qu’à l’évocation de son nom. Pourtant, si je te demandai qui estnle seul joueur du Racing a avoir à la fois scoré un but décisif lors d’un derby à Lens et claqué contre Oliver Kahn à l’Olympiastadion, tu serais bluffé de la réponse.
Au-delà de ce bluff, Dagui, c’est 4 putains de saisons pourries à Lens, bien aidé par la légendaire vista de la cellule recrutement du Racing, gérée de main de maître par Collado collabo.

bakari

Ce « maillot porté » est côté 1.5€ sur le marché de l’occasion

Et a posteriori, même s’il y a eu un mec dans la rédac’ pour tenter de dédouaner Dagui, qui sortait de 2 belles saisons chez ces pédés de lillois, à base de « on n’a jamais su le faire jouer », les autres sont d’accord pour répondre « mais on n’a jamais su dans quel sport le faire jouer ».
Bakari, c’est l’erreur de casting évidente, celle repérée par tout le monde à des kilomètres à la ronde. C’est un peu Francis Huster dans un biopic sur Jack l’Éventreur, ou Louane en duo avec Slayer au Hellfest. Tu sais que ça pue, t’as pas besoin d’expliquer pourquoi.
C’est aussi, l’un des plus beaux ratés du Racing sur le marché, celle qui fait perdre 10 ans au club… Et quand on sait où on en est, cette explication de texte de son agent de l’époque, Pape Diouf, fait très mal.
Dans son livre, Bien plus qu’un jeu, Diouf rapporte la fin des échanges avec (Francis) Collado
« Dis-moi, et le petit Drogba, là, au Mans, tu crois qu’on peut le prendre ? » Je lui ai répondu « Arrête, Francis, Drogba commence à peine, alors que Dagui est quand même un joueur confirmé… ».
Enfin, parce que Bakari, c’est le fiasco le plus total de tous les services du club, on conclura sur la fin de carrière du grand Ivoirien, dont la malformation cardiaque sera diagnostiquée après son départ du Racing, à Nancy.
Le brave homme encadre désormais dans les équipes de jeunes pour leur faire croire en leurs rêves. « Après tout, si moi j’ai réussi à jouer en Champions, pourquoi pas vous? ».
R_Di.

2. David Régis.
Défenseur central.

Le grand David nous arriva, un beau matin de 1996, en provenance de l’autre Racing club, celui de Strasbourg. Passé par VA, le Martiniquais déboule pour renforcer une défense Magnier-Wallemme qui n’avait absolument pas besoin de lui, mais passons.

Une seule saison à Lens, mais quelle saison!! Celle de l’inénarrable Slavo Muslin, qui réussit l’exploit de complètement déséquilibre un groupe à l’ossature pourtant très fiable avant son arrivée… et qui le redeviendra après son départ. Une saison faite de dégelées 5-1 à Monaco, 4-0 à Paris, 0-4 contre Nantes qui fera au final du Racing la 16e défense du championnat. Oui mais vous pourriez me dire  » ouais mais bon, Paris, Monaco, Nantes, ça jouait à l’époque. » Certes. Mais les exploit de David ne sont pas que ces symboles de naufrages collectifs, quand bien même il était nul, ses coéquipiers eurent pu rattraper le coup. Oui mais non.

Régis
Sauras-tu détecter le footballeur professionnel sur cette photo?

Car une fois Muslin débarqué, Lemerre prépose notre ami sur le banc pour préparer les citronnades de la mi-temps.

Mais surtout, car Régis, c’est avant tout le seul but de Roger Boli marqué avec un autre club que Lens. Avec Le Havre, … à Lens…
C’est aussi le longtemps seul but marqué par un gardien sur une action de jeu. Par Wimbée… un futur lillois… à la 93e… A Nancy… Contre nous évidemment.
C’est également un gars qui a joué 2 coupes du Monde comme titulaire. Juste parce que sa femme était Américaine et qu’il a pu ainsi prendre la nationalité US et former avec Alexis Lalas la paire de défenseurs centraux la plus WTF de tous les temps.
C’est enfin le mec qui une fois sorti de l’effectif, a permis à Lens d’être champion avec la meilleure défense du championnat un an après. Alors pour tout ça : Merci David!

Merci qui? Merci le Racing d’avoir encore losé comme des merdes. Merci BM!
@R_Direktor

T’en reveux? Y’en re-n’a : le volume 2 est làle volume 3 est ici

Publicités

5 Comments

Add yours →

  1. On peut proposer des noms ou c’est déjà complet pour la saison? Parce que des brêles, notre cellule recrutement a eu depuis 20 ans une imagination débordante pour nous en trouver quand même.

    J'aime

  2. vignal et grozdic mais aussi lucien aubey, tarasziewicz, Tixier, Rodriguez , regis, dejan milovanevic, bien sûr aussi l’autre grand con de bakari …mais il y en a tellement

    J'aime

  3. J’ai oublié n’dauw ! …évidemment

    J'aime

  4. Fuertes ne fut pas mal dans son genre…mais bon dans 20 ans on votera lendric, lamos, tasoulis consors

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :