J7 : Ce soir, on y va à l’ancienne.

Nous y revoilà. Comme chaque semaine cette année, il va falloir affronter un nouveau match du RC Lens, attendant fébrilement une trêve internationale pour soigner nos ulcères fétides et nos gorges nouées. 


Ce soir est encore plus particulier, puisque c’est le voisin quasi-hennuyer Valenciennois qui accueille nos onze farfadets dans un stade chaud bouillant (lol).

Outre la pression du derby (re-lol), les Lensois auront face à eux une pointure européenne puisque le VAFC vient de se hisser à la 10e place du classement des clubs les plus corrompus, juste derrière des italiens, des roumains, des albanais et des allemands.

Si on ne peut qu’applaudir le fait qu’ils aient enfin réussi à être dans les 10 meilleurs à quelque chose, on peut tout de même 1/ remettre en doute la validité de quoique ce soit de publié par des portugais 2/ se dire que c’est quand même un peu con d’avoir magouillé pour en arriver là au final. Bien mal acquis ne profite jamais, demande donc à un Azéri de t’en parler.

Le derby (lol) donc.

Une petite friction d’entraîneurs par presse interposée au cours de la semaine, mais rien d’assez important pour être gardé. On aura de quoi faire des palimpsestes quand le papier viendra à manquer.

Je dois vous avouer que j’ai du aller chercher sur internet pour savoir qui étaient les joueurs assez désespérés pour aller signer au VAFC, et je n’ai pas été étonnée d’y retrouver Sébastien Roudet, aka l’Homme Qui Faisait Descendre Tous Ses Clubs En Division Inférieure. La plupart des autres sont des joueurs inconnus, qui ont au moins le mérite d’apporter une contribution inestimable au Championnat des Noms Pourris (coucou Eloge Ethisse Enza-Yamissi).

Capture
Les Valenciennois ont déjà gagné le match des graphistes. 

De notre côté, on peut sûrement se réjouir du retour de Lopez, mais je ne vois pas tellement d’autres raisons de se mettre en joie. A part évidemment la perspective savoureuse d’aller perquisitionner* les buts adverses et d’enfiler une 28e perle sur le chapelet valenciennois des années passées sans une victoire à domicile dans le derby (lol)(cette phrase est aussi longue qu’une course de Maazou).

Si la transmutation des Lensois en vraie équipe de football me paraît plus qu’illusoire au vu du dernier match, je vous rappelle que nous sommes désormais en phase d’acceptation, et que les avants-matchs sont encore les seuls moments où l’on peut rêver un peu.

Bref, ce soir, comme de plus en plus souvent ces derniers temps, on va baser nos espoirs sur des réussites anciennes du RC Lens, dont les images ternissent chaque jour un peu plus mais dont on garde la saveur en les cachant entre deux pages d’un livre épais, comme un herbier trop fragile pour être exposé au soleil (instant poésie bobo, je porte des ballerines en tribune putain me faites pas chier).

Tout de même. On est peut-être résignés à passer une année de merde, mais il y a des matchs qu’il faut gagner. Pas pour garder un pseudo titre régional, pas pour lancer enfin une saison déjà condamnée à être l’une des pires de notre histoire, pas pour les milliers de chômeurs déjà installés sur le parking du Hainaut, mais PARCE QU’ON VA QUAND MÊME PAS PERDRE CONTRE VALENCIENNES, BORDEL!

Allez tchao les consanguins, on se retrouve demain avec trois points.

Soumis par @LaPoch

* Tu l’as ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :